Un épisode sous le signe de la surprise.

Première surprise l’épisode commence avec une séquence entièrement animée, très originale de par le design des personnages et l’ambiance. Nous sommes en 14 000 avant Jesus Christ et nous suivons un peuple qui a traversé la Sibérie jusqu’à ce que nous appelons maintenant l’Amérique du Nord. Atsula semble être la chef de ce peuple qui vénère le dieu au crâne de mammouth le dénommé Nunyunnini. Le périple est long et le froid et la faim vont commencer à se faire ressentir. Ne trouvant aucune alternative Atsula va se tourner vers Nunyunnini pour qu’il leur apporte nourriture et protection en échange du sacrifice d’Atsula. Le peuple va rencontrer par la suite une autre tribu qui leur proposera de la nourriture mais la tribu d’Atsula refusera car elles ne loue pas Nunyunini. La tribu d’Atsula se fera tuer  et Nyuninni étant oublié finira par disparaître. Car la morale de l’histoire est bien là, pour faire disparaître un dieu il suffit de l’oublier.

C’est l’heure des explications entre Laura et Shadow. Et si Shadow n’est pas très étonné de voir revenir Laura d’entre les morts étant donné tout ce qu’il a vu jusqu’ici (il n’est plus à ça près), il tient à avoir des explications sur la tromperie de sa femme. Laura ne nie rien, tout comme dans le livre et se justifiera par un argument qui lui semble tout à fait recevable elle a tenu 1 an et demi quand même c’est déjà bien. Cette dernière ne cesse de faire des avances à Shadow et on imagine bien son dégoût : sa femme a entretenu une liaison pendant qu’il croupissait en cellule pour elle et elle est morte (même Wednesday remarquera l’odeur). Alors que cette dernière ne cesse de répéter à Shadow que maintenant elle l’aime, Shadow lui ne semble plus prêt à retrouver leur relation d’avant elle l’a trompé et autre obstacle de taille elle est morte. Shadow n’aura pas le temps de continuer la conversation qu’il se fera embarquer par la police laissant alors croire à Laura qu’il est parti de lui-même.

Nous savons enfin ce qu’est devenu la pièce de Mad Sweaney celle-ci n’a pas fusionnée avec le corps de Laura mais se trouve dans son estomac. La pièce a eu non seulement le pouvoir la faire revenir d’entre les morts mais qui plus est de lui donner une force surhumaine face à laquelle même Mad Sweaney ne peut faire face. La scène est vraiment très drôle tout comme celle ou Laura fait croire qu’elle a été tuée par ce dernier. Mad Sweaney ne réfléchit pas et souhaite récupérer sa pièce par la force alors que Laura ne cesse de le faire tourner en bourrique. Néanmoins tout comme nous nous en doutions après les mots de Mr Ibis et Mr Jacquel le corps de Laura va continuer à pourrir et la pièce ne semble pas pouvoir y remédier. Quelle solution alors ? Et bien Shadow n’est peut-être pas le soleil de Laura pour rien, d’ailleurs lors de leur baiser le cœur de Laura va effectuer un battement. Shadow pourrait-il donc la ramener à la vie ? Mad Sweaney lui attendra que Laura pourrisse pour récupérer sa pièce.

Et pendant ce temps là nous remarquons que Mr. Wednesday est informé par Hugin ou Munnin d’éventuels problèmes.

Au poste de police Mr Wedneday ne cesse de jouer le vieil homme sénile tout comme il l’avait fait à l’aeroport dans le premier épisode. Il semble pourtant clair que Mr Wednesday s’est attiré les foudres de quelqu’un de très puissant et Shadow cherche à savoir de qui. C’est la première fois que nous voyons Mr Wednesday aussi inquiet et avec l’aide de l’araignée Anansi il va défaire ses menottes mais pas assez rapidement pour éviter l’arrivée des 3 nouveaux dieux : Technical Boy, Media et surtout Mr World. En effet, Shadow et Mr Wednesday sont tombés dans un get appens eux qui ont été surveillés par Media et Mr World pendant leur escroquerie à la banque.

Nous avons de nouveau droit à une performance exceptionnelle de Gilian Anderson qui dans un seul épisode aura pris l’apparence de 2 icônes : David Bowie et de Marilyn Monroe. La transformation de Media en David Bowie version « Life on Mars » qui ne manquera pas de citer les paroles de « Space Odity » et d’autres fameuses chansons de l’artiste, est un ajout de Brian Fuller puisque cela n’apparaît pas dans le livre. Marilyn Monroe est quant à elle à la fois sombre et fatasque, elle survole le sol puis reproduit sa performance dans le film « The seven Year Itch » avec la fameuse scene de la robe. Elle ne manquera cependant pas d’évoquer sa mort qui selon elle est imputable à la CIA. Même si Media prend d’autre forme Shadow ne manquera pas de la reconnaître.

Technical Boy fait son retour et n’a pas oublié son mauvais caractère au placard. Il est obligé de faire des excuses à Shadow mais n’y mettra pas du sien il se fera réprimer par Mr World et Media comme si ces derniers étaient ses parents, Technical Boy étant le dernier dieu arrivé. Media n’ira d’ailleurs pas de main morte avec lui, lui envoyant un baiser qui lui enlevera 2 dents. Cette dernière est tellement puissante qu’elle peut utiliser ses propres technologies contre lui.

Nous assistons à l’arrivée triomphale de Mr World sur ce qui est une référence directe au clip « Billie Jean » de Michael Jackson les pavés s’éclairant sous ses pieds. Mr World est intriguant et flippant d’ailleurs ses déplacements sont suivi d’une sorte de vibration malaisante. Il ne semble pas vouloir la guerre et a le plus profond respect pour Odin l’un des plus ancien dieu qu’il connaisse. Ce dernier lui propose un marché morbide : éliminer la population Nord-Coréenne à l’aide d’un missile Nucléaire appelé Odin aifin que les survivants se rappellent de son nom. Media (qui nous offre par ailleurs une superbe mise en scène mêlant arc-en-ciel et licornes) relaierait avec soin l’information. Odin prend cela comme un affront puis que pour lui il s’agit d’un exile et non d’un marché équitable. La séquence animée narrant l’histoire du dieu Nyuninni nous apprend une chose : il ne suffit que d’une personne se remémorant l’histoire d’un dieu pour que ce dieu continue d’exister. Ce qui explique la présence du Djinn puisque la grand-mère de Salim lui a raconté en avoir vu un, ou encore Anubis et Thot dont la grand-mère de Laura lui a conté les histoires. Plus il y a de personnes croyant en un dieu plus il devient fort, cela explique donc la puissance des nouveaux dieux ils sont partout et le monde ne peut qu’admettre leur existence.

Mr World est le chef  de ces nouveaux dieux et semble être d’une puissance inégalée. A la grande surprise de Shadow qui ne cesse de demander si tout cela est réelle, Mr World est capable de détailler les habitudes de Shadow et par ailleurs de n’importe quel être humail. Il semble également prendre part à l’économie et à la géopolitique, un dieu omniprésent quoi. Lors d’une scène assez effrayante la tête de Mr World se transforme en une sorte de boule de données.

Mr World décide de s’éclipser pour laisser Odin réfléchir alors que celui-ci a l’air pourtant d’avoir pris sa décision comme il le dit « les nouveaux dieux ne sont là que pour occuper la vie des humains alors que les anciens dieux leur donnent un sens ». Technical Boy lui souhaiterait que Mr World élimine Odin sur le champ ce qui signifie qu’il en aurait le pouvoir. Les 3 nouveaux dieux semblent d’ailleurs être interdépendant même si l’on peut remarquer qu’une hiérarchie s’est installée et ce par ancienneté.

En sortant du poste de police Shadow et Odin découvre un massacre perpétré un arbre. 2 Théories s’opposent la première est que cet arbre serait un allié de Mr World. Le message serait donc clair ceci est un avertissement et un avant-goût de ce qui pourrait arriver. Par ailleurs Mr World n’en a que faire de la vie humaine ce qui pourrait confirmé cela.

Mais nous ne pouvons cependant pas oublié que Shadow a vu de nombreuses fois dans ces rêves l’arbre des neufs mondes Ygdrasil et que c’est à ce jour la seule créature végétale que nous avons vu jusqu’ici.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de laisser votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici