À travers l’histoire conté par Mr Nancy nous retrouvons Bilquis qui était absente depuis plusieurs épisodes, dans le temple de Ba’ran. Nous sommes en 864 avant Jesus Christ et Bilquis étaient une reine très puissante au point qu’elle attisa la jalousie de beaucoup de roi qui souhaitait la déchoir du trône.

Nous assistons donc à une véritable orgie pendant laquelle un roi sucombera aux charmes de la reine de Sabah. Le roi et toutes les autres personnes présentes se transformeront en liquide pour intégrer la nébulleuse de Bilquis.

À noter que dans les récits de Mr Ibis il n’avait jamais été fait mention de la transformation des victimes de Bilquis en liquide noirâtre.

Les années vont passer et Bilquis continuera à se fondre parfaitement dans la société et nous la retrouvons donc dans les années 70, les années disco qui malheureusement sont en proie à l’arrivée d’une maladie de taille : le sida.

Maladie qui d’ailleurs tuera une femme dont elle est tombée amoureuse.

Le sida s’étant vite répandu, la méfiance a commencé à régner auprès du peuple américain moins enclin aux relations sexuelles « libres ».

Bilquis toujours persécutée perdra donc de son pouvoir et contrainte de se cacher elle se retrouvera démunie. Alors qu’elle pouvait être difficilement plus démoralisée, Bilquis assiste à la destruction de ses temples par Daech. Des faits qui ne se sont pas produits dans la réalité.

Un temple a cependant été détruit par un autre groupe terroriste au Yemen.

Technical Boy arrive donc au moment où Bilquis est la plus en détresse pour lui proposer un pacte.

On se rend compte que les nouveaux dieux proposent un pacte aux anciens dieux lorsqu’ils ne sont plus en posture de refuser.

Ce dernier propose donc de lui créer une application à son nom afin qu’elle puisse continuer à être vénérée.

Cela fait donc de Bilquis un personnage ambigue car on ne sait de quel côté la placer.

Elle a une dette envers technical boy qu’elle déteste et préfère agir comme à l’époque où elle était au sommet de son pouvoir.

Sachant qu’elle va aller à la maison sur le rocher les questions restent ouvertes.

Shadow et Mr Wednesday arrivent tous 2 à la fête de pacques pour y faire la rencontre d’Ostara.

Ostara est  comme l’a mentionné Mr Wednesday une fête païenne qui a lieu aux alentours du 21 mars lors de l’équinoxe de printemps (lorsque la nuit et le jour sont égaux).

Cette fête remonte à la haute-antiquité indo-européenne.

Il était question de célébrer le réveil de la nature, de la terre mais également la renaissance de la fertilité, de la fécondité et la régénérescence de toutes les forces vitales.

Ostara aussi appelée Eostre (d’où le mot anglais easter qui signifie pâques) est la déesse germanique  du printemps et de l’aube.

Ostara vient du mot Germain « Ost » ou « Est », une référence pour l’aube et la vie renouvelée.

Les rituels d’Ostara célèbrent la vie renouvelée sous plusieurs formes : on peint des oeufs, symboles de renaissance, avec des couleurs vives et on les utilise dans des rites sacrés avant de les manger.

L’œuf était un symbole de re-naissance, le retour, la résurrection (d’où la récupération lorsqu’arriva le christianisme de la fête pour la fête de Pâques chrétienne : la mort et résurrection de Jésus.).

Ostara ne semble pas ravie de revoir Mr Wednesday alors que Shadow et Ostara semblent parfaitement s’entendre.

En effet, Ostara dit se complaire dans la situation dans laquelle elle se trouve, elle a toujours le droit à une fête à son nom.

Mr Wednesday montre une nouvelle fois sa facette de manipulateur quitte à ruiner la fête somptueuse d’Ostara.

Il lui rappelle que le christianisme a volé sa fête, qu’avant c’était elle qui était prié et ce pour le retour du printemps et que depuis l’arrivée du christianisme il n’y a que les Jesus qui sont vénérés.

À ces mots le Jesus américain incarné par Jeremy Davis (qui a joué Daniel Faraday dans Lost) se sent coupable, un trait de caractère qui reflète bien Jesus.

D’ailleurs au sujet des Jesus, l’épisode met l’accent sur de nombreux détails : les gâteaux en forme de stigmates du christ, la présence de la vierge Marie, la présence de Raptor Jesus (sacré Easter Egg si je puis dire) et Jesus qui transforme l’eau de la piscine en vin.

D’ailleurs lorsque ce dernier jurera en faisant couler son verre on peut se demander si Jesus est sujet aux même problèmes que les autres dieux (bien qu’il soit fils de dieu), il serait diminué par l’émergeance grandissante de l’athéisme.

Et comme le fera comprendre Media par la suite si le christianisme disparaît Ostara ne deviendrait plus rien. Le pacte qu’aurait fait Media avec Ostara est de la faire survivre à travers le christianisme.

D’ailleurs nous remarquons que pour la première fois Shadow est familier avec la religion, en effet il lui est difficile de reconnaître un Odin ou un Anansi mais le christianisme étant très présent aux Etats-Unis Shadow reconnaît Jesus.

Mr Wednesday va pousser la manipulation plus loin en mentant sur la mort de Vulcan (ce que n’apprécieras pas Shadow). En faisant passer les nouveaux dieux comme étant responsable du déicide cela motive un peu plus Ostara à rejoindre les anciens dieux.

Laura et Madsweeney arrivent eux aussi à la fête.

Nous apprenons qu’Ostara a bel et bien le pouvoir de résurrection mais pas lorsque cela a été provoqué par un dieu.

Il semble qu’il y ait quelques limites aux pouvoirs des dieux, et aux interférences dans les actions d’autres dieux.

Laura apprend en même temps que Mr Wednesday est responsable de tout, que ce soit l’échec du vol du casino ou la cause de sa mort.

Ostara précise bien qu’il n’est pas possible de faire revivre Laura par ses soins, ce qui pourrait nous amener à un autre dieu capable de le faire.

sOu peut-être Laura sera-t-elle réellement condamnée au néant et va donc se venger de Mr Wednesday avant de quitter son corps ? Une question que je me pose Mad Sweeney va-t-il dire à Laura ce que Mr Wednesday a à perdre ?

Media arrive à la fête habillée comme Judy Garland dans le film de 1948 Easter Parade Musical et les premiers mots quelle prononce paraphrase l’un de ses dialogues. Et les sbires sans visages qui l’accompagne sont vêtu comme Fred Astaire dans le même film.

Media vient s’enquérir de la satisfaction d’Ostara en ce qui concerne leur pacte comme elle le fait à chaque dimanche de pâques. Néanmoins cette fois-ci Ostara sera moins docile et Media lui fera comprendre que sans elle et le christianisme elle ne serait rien et fait référence à Saint Nicolas devenu le père Noël qui a accepté le même pacte.

Media a remarqué la présence d’Odin (merci à Hugin et Munin) et ce dernier vient prendre la défense d’Ostara. Media et Technical Boy se sont mis à dos Ostara et c’est donc le bon moment pour Odin de contre-attaquer lui qui sent que les nouveaux dieux le craigne. Odin fait donc un sacrifice pour Ostara en foudroyant les sbires lui qui a certainement récupéré du pouvoir en sacrifiant Laura et Vulcan. Cela donne alors à Ostara la force de reprendre ce qu’elle a donné à la terre soit la fertilité. Pour Odin il a toujours s’agit entre les hommes et les dieux d’une relation donnante-donnante. Les hommes prie alors les dieux accordent leur faveur. Ainsi tant que les hommes ne prient pas Ostara ne rendra pars la fertilité à la terre et les hommes resteront affamés tout comme ses moutons.

Le season finale se termine sur Laura qui s’adressant à Mr Wednesay déclare d’un ton ferme qu’elle veut parler à Shadow. La question étant « va-t-elle révéler ce qu’à fait Mr Wednesday ? ». Il est vrai que cette révélation arrive bien plus tard dans le livre.

 

À l’origine il y avait 9 épisodes de prévus pour cette saison qui devait se terminer sur la réunion à la maison sur le rocher, un évènement capital du livre et qui marquait la révélation d’Odin à Shadow. Malheureusement des coupes budgetaires ont dûes être effectuées pour cette première saison, néanmoins la deuxième comportera 10 épisode et devrait avoir un rythme plus soutenu avec plus de temps d’écran pour Shadow plutôt passif lors de cette saison.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de laisser votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici